Créer un site internet

Billets de josephbernard

  • Lubrizol : Eléves de la rive gauche : Tu peux t'intoxiquer !

    Img 20190926 081305

    La préfecture de Seine maritime vient de sortir un communiqué de presse hallucinant ! Elle déclare des fermetures d'établissements scolaires allant de la rive droite de Rouen jusqu'à Cailly. Quant à la rive gauche de Rouen, rien ! Alors que ce matin St sever était dans le noiratre  !

    Témoignage de notre correspondant pour le canardeur :" Ici à St sever on est sous la fumée bleue - noiratre "

    De qui se fout t-on ?

  • Lubrizol :" Ca m'a foutu la trouille"

    Lubrizol

    Des explosions, des hélicos, de la fumée, un déclaration du préfet demandant la restriction de la circulation, la situation est grave du côté du site de Lubrizol. Classé "Seveso type 1 " ( la plus importante ). Ce site fut déjà l'objet d'incendie il y a quelques années. Un problème aurait été détecté le 3 Septembre dernier avec une alerte. Une rouennaise qui réside rive droite du côté des quais déclare : "j’ai été réveillée par les détonations et/où explosions . J'ai eu la trouille !" 150 sapeurs pompiers seraient sur le site et les différents site d'information nationale annonce aucun mort. 

    F.Quillet

     

  • Fait divers: St nicaise en flamme rend les médias muets

    Incendie rue saint nicaise 4185362

    Bouche cousue, motus total dans les médias locaux ou si peu d’infos qui filtrent sur l’incendie qui a ravagé plus de 20 appartements rue St Nicaise il y a 3 semaines. 

    Alors «cékoi listoire» ?

    Elle se prénome « M» (respectons l’intimité). Elle vit au 8 rue st Nicaise. Et que fait-elle dans la vie ? Bah elle donne la gougoutte aux matous qui font appel à ses services d’escort-girl. La nana a besoin d’oseille pour financer sa consommation de dope. Avec son pognon du sexe, elle va s’alimenter auprès de jeunes dealers. 

    Mais voilà: Malgré ses passes à 20 balles, elle va contracter des dettes auprès de ses fournisseurs. Alors ils s’énervent, la sautent gratuitement histoire de lui faire comprendre qu’ils la considèrent comme un déchet. Puis ca ne suffit pas et ils s’énervent vraiment. Deux dragées dans la caboche du chien qui, lui, n’avait rien à voir dans l’histoire et pour finir 2 cocktails molotov dans l’appart. qui enflammèrent l’immeuble avec les conséquences que l’on saura :

    3 immeubles touchés, une vingtaine d’appartements dévastés, pas de morts ni de blessés graves (c’est déjà ça), mais des gens qui ont tout perdu. Désolation, délogés des «apparts», beaucoup restent hébergés encore aujourd’hui. 

    La rue St Nicaise est connue pour être un nid à emmerde. Pour le savoir, il faut y habiter, c’est toujours pareil hein ? Toujours est-il qu’on ne sait pas où en est l’enquête et que les médias locaux si friands de faits divers habituellement, semblent inertes! Faut dire: pas de morts, quartier pauvre, ça pue ! 

    Retrouver cet article sur : Le canardeurle-canardeur.pdf (213.46 Ko)